Merci de votre visite

Téléchargez gratuitement notre nouvelle application





Download on Google Play

Comment se créer un cercle social ?

Avoir pleins d'amis

Un cercle social est très utile, voir capital. Il permet d'une part de pouvoir multiplier les occasions de sortir et donc les rencontres. D'autre part, et surtout, cela permet de se faire du social proof, ce qui aide grandement pour plaire aux femmes.

Saisir les opportunités

Il y a plusieurs occasions de se créer ou de grossir son cercle social. Souvenez-vous que le plus dur est d'avoir un cercle social, ensuite votre premier groupe de potes vous présentera leur potes et ainsi de suite.

Vous êtes dans les études supérieurs ? Parlez à tout le monde, essayez de voir avec qui vous avez plus ou moins des affinités, rejoignez les assos universitaires et participez à un maximum de soirées organisées par votre fac/iut/bts/école.

Vous travaillez ? Qu'est ce qui vous empêche de proposer à un collègue de boire un coup ? Surtout que souvent, et contrairement à ce qu'on peut penser, beaucoup de travailleurs souhaitent sortir se boire une bière, mais ne le font pas car personne ne le propose et que les "collègues de travail restent des collègues de travail" mais qu'est ce qui vous empêche de dépasser ce statut avec un collègue dont vous vous entendez bien ?

Vous avez des voisins qui semblent sympas ? Invitez les chez vous à boire un verre ! C'est toujours bien de bien s'entendre avec ses voisins, pourquoi refuseraient-ils ?

Vous avez perdu de vue des amis ? Recontactez les via Facebook, le site est fait pour !

Vous n'avez AUCUN cercle ?

Ca peut arriver, quand on change de ville, de pays, ou tout simplement parce que vous aviez une personnalité timide et/ou asocial.

Dans ce cas-ci, il existe tout de même des solutions : rejoindre un club de sport ou une association de quelque chose que vous aimez. En effet, vous pouvez parfaitement assumer le fait d'être nouveau ou seul puisque c'est quelque chose de courant, là où en soirée on peut potentiellement vous juger comme étant quelqu'un de "collant" ou de bizarre.

Et personnellement, je dirais que si il faut l'avouer la société juge un peu mal ceux n'ayant que peu de vie social, qu'est ce qui vous empêche d'aller seul dans les soirées ou bar de votre ville ? Oui, certains vous jugeront un peu négativement mais dans le fond les gens s'en FOUTENT. Si une fois que vous avez "brisé la barrière" avec un groupe de personnes (c'est à dire vous leur avez parlé plus de dix minutes) et que vous vous entendez bien, où est le problème ? Ils ne diront rien et si ils vous trouvent sympa, vous avez là peut être votre nouveau cercle social ! Au pire si vous sentez que ce sont des abrutis : vous vous barrez ! Vous êtes libre, et de toute façon vous n'avez rien à perdre. D'ailleurs, rien ne vous empêche plus tard (après les avoir côtoyé un minimum) de leur avouer qu'auparavant vous étiez moins sociable et que vous avez décidé de changer !

Au pire, vous pouvez juste dire que vous venez d'arriver dans la ville (même si c'est faux, dans ce cas vous grillez pas avec votre Facebook par exemple) et que vous recherchez un groupe par ci par là : c'est la justification passe partout ultime !

Oui mais comment se faire des amis quand on a toujours été timide ?

Et bien il n'y a pas de solutions miracles : parlez. Parlez de l'ambiance si vous êtes en soirée, parlez de passions communes, de l'actu, du beau temps, de tout et de rien : on s'en fout. Questionnez les sur eux, ce qu'ils font dans la vie... ils parleront d'eux volontiers ! Les gens au fond d'eux recherchent la compagnie et peu de personnes vous enverront chier (sauf si vous êtes méga lourd bien évidemment). Et de toute façon, plus vous pratiquerez, plus vous vous sentirez à l'aise socialement, donc en définitif : ça vaut le coup de se lancer.

Ne soyez pas stressé à l'idée de parler : vous vous en foutez de ce que les gens pensent. Vous sociabilisez pour passer un bon moment, c'est tout. Dites vous bien que de toute façon, absolument personne ne plait à tout le monde.